Activités et animations pendant les vacances de Pâques

Il y a une multitudes d’activités à découvrir ou à pratiquer régulièrement dans le Golfe du Morbihan pendant les vacances de Pâques : de l’équitation à la randonnée en passant par la découverte du Golfe ou la détente à la piscine…

Voici un choix d’activités qui combleront toute la famille!

Piscine à Baden Golfe du morbihan vacances de Pâques
Plaisir et détente à la piscine couverte : La piscine couverte chauffée située à 500m est ouverte à partir du 5 avril. Son accès est libre et gratuit pour les résidents des Gîtes des Hauts de Toulvern pour les séjours d’une semaine.

Equitation au centre équestre de BadenCentre équestre Mané Guernehué : cours, balades, stages d’une semaine pour tous les niveaux. Sur réservation, voir le site.

Randonnée autour du Golfe du Morbihan

Randonnées, découverte des îles du Golfe du Morbihan, croisières sur le Golfe du Morbihan : Ile aux Moines, l’île d’Arz, Berder et Sept-Ile à marée basse.

Des idées de balades pour découvrir le Golfe du Morbihan calme ou agitée du Morbihan

Golf 18 trous de Baden

Golf 18 trous à Baden

Pendant les vacances de Pâques : initiations gratuites au Golf de Badenb ou tarifs préférentiels. Contactez Golf Bluegreen Baden au 02 97 57 18 96 pour s’inscrire ou en ligne

Tennis à Baden

Stages de tennis, cours, location de court au Tennis Club de Baden. Lien vers le site

Au Rythme des Marées ostréiculteur

Visite des parcs d’huîtres et dégustations à bord du bateau « Rythme des marées » équipé d’un puits de vision, avec Ivan Selo, ostréiculteur. En savoir plus sur le site aurythmedesmarees.fr.

Visite guidée, balade découverte de la flore et de la faune du Golfe du Morbihan : vous trouverez une multitude d’idées de sorties sur le site morbihan.com

Spa Douc'Heure du Golfe à Baden

Bien-être au Spa Douc’Heure du Golfe à Baden à 500m

Entrée au Spa 15€ (sauna, jacuzzi, hammam) et soins à la carte.

Ce programme vous tente? Vous n’avez plus qu’à réserver votre hébergement aux Hauts de Toulvern, au coeur du Golfe du Morbihan pour passer de magnifiques vacances de Pâques! Vous trouverez ici la description des hébergements

Balade sur l’île de Berder

La balade sur l’île de Berder, un grand classique pour les hôtes des Hauts de Toulvern

Une balade sur l’île de Berder (ou île Berder) s’impose pour découvrir et observer la faune et la flore du Golfe du Morbihan.

Comment aller sur l’île de Berder a larmor Baden?

L’île de Berder se trouve à seulement 10 minutes des gîtes des Hauts de Toulvern.

On peut choisir de rejoindre l’île de Berder à pieds en prenant le chemin côtier du moulin de Baden jusqu’à Larmor-Baden.

Attention, pour traverser il faut bien choisir son moment : on ne peut passer qu’à marée basse! Il faut bien lire le panneau à l’entrée et garder en mémoire l’heure à laquelle le passage appelé « gois » ( chaussée submersible) se recouvre à la marée montante. Sinon, on peut se mouiller les pieds ou davantage!

Le tour de l’île de Berder

Un sentier côtier de 2,6km permet de faire le tour de l’île de Berder en 1 heure. Vous pourrez découvrir différentes facettes du golfe du Morbihan : Gavrinis, Er-lannic, la jument, l’île aux Moines. On prend la mesure de la puissance du courant de la jument. C’est en effet l’un des courants les plus puissants d’Europe : un véritable spectacle!

La visite, éventuellement guidée par un professionnel, vous fera découvrir la végétation de type méditerranéenne avec palmiers et pin grâce à un micro-climat unique en son genre.  avec des espèces méditerranéennes. La faune est également très riche avec l’observation des oiseaux et des animaux du bord de mer. Votre visite se terminera peut-être avec une pêche à pieds et une dégustation d’huîtres et de bigorneaux!

Lors de la visite commentée, vous en saurez plus sur la chapelle Sainte Anne, l’histoire de l’île, les courants du Golfe, les illustres résidents de l’île, la préhistoire et l’ostréiculture …

Cliquer ici pour consulter les horaires d’accès sur l’île de Berder

 En savoir plus sur l’histoire de l’île Berder à Larmor-Baden

L’huître, La petite reine du Golfe du Morbihan

L’huître du Morbihan

L’importance de la violence des courants confèrent au golfe du Morbihan une productivité biologique remarquable. Elevée dans ces courants, nourrie par des eaux riches en plancton et oxygénées, l’huître est ensuite affinée en bassin avant d’être vendue sous l’appellation « La Golfe du Morbihan ». L’huître plate est une espèce qui a été récoltée à l’état sauvage depuis la préhistoire jusqu’à la fin du XIXe siècle. L’ostréiculture a ensuite permis de reconstituer les bancs naturels qui avaient été surexploités. Les vasières ont ainsi été reconverties pour l’élevage et l’affinage de l’huître en 1858 dans la rivière de Pénerf, et en 1863 dans le Golfe du Morbihan. Mais un siècle plus tard l’huître a bien failli disparaître du golfe. Tout d’abord, l’huître creuse, Crassostrea, dite Portugaise, est touchée par une maladie dans les années 1960. Elle est alors remplacée par une cousine japonaise plus résistante, le Crassostrea gigas. La deuxième crise touche l’huître plate dite Belon,

Ostrea edulis, qui est à son tour décimée par un parasite en 1970. Elle fait aujourd’hui un retour en force, grâce à l’incomparable finesse de son goût.

Aujourd’hui, les ostréiculteurs du golfe produisent environ 10 000 tonnes d’huîtres plates et creuses par an. L’activité ostréicole se décompose en trois phases : captage du naissain (reproduction), élevage proprement dit (croissance), affinage (maturation). L’élevage a lieu sur des tables installées sur l’estran, la partie de la rivière découverte à marée basse. Les poches contenant chacune environ 200 huîtres sont déposées sur des tables de fer, et vidées six à huit mois plus tard pour être ensuite reconditionnées. Elles sont retournées tous les deux à trois mois pendant deux ans. Une fois adultes, les huîtres sont  transportées dans des bassins de décantation pour y être affinées. C’est donc après
trois années de travail que l’huître est commercialisée. A noter que l’huître plate bretonne est toujours native du golfe du Morbihan : rivière du Belon, baie de Quiberon ou Cancale.
Chaque huître développe des arômes différents selon son site d’élevage. L’huître du golfe est réputée pour sa chair croquante tout en restant souple, avec une saveur d’algue. C’est un coquillage plutôt rond, de toucher râpeux et de couleur claire, tirant sur le jaune ou le vert.

Il existe une autre appellation sur le versant sud de la presqu’île de Rhuys. Il s’agit de la Pénerf. Cette huître est élevée à l’entrée de la rivière de Pénerf. Ses caractéristiques gustatives sont une chair nettement rouge orangé et bien ferme, très goûteuse avec des arômes iodés aux senteurs d’algues.
D’aspect, l’huître de Pénerf est ronde, de couleur brune avec une nacre très blanche.

Les visites des parcs ostréicoles dans le golfe et la rivière de Pénerf sont assurées du 15 juin au 15 septembre par des guides professionnels. Le calendrier des visites est disponible dans les offices de tourisme.