Le Moulin de Baden et l’anse de Toulvern

Balade au moulin de Baden et à l’étang de Toulvern en automne

Moulin à marée à Baden Mériadec Les Hauts de Toulvern

L’anse de Mériadec

A quelques pas des Hauts de Toulvern, vous emprunterez le GR 34, le célèbre GR qui fait le Tour du Golfe. Au terme d’une petite marche, le sentier vous emmène à l’anse de Mériadec et au moulin de Baden.

Le Moulin à marée de Baden

Le moulin de Baden, appelé également moulin de Mériadec, est un ancien moulin à marée qui produisait de la farine. Il fonctionnait donc avec le rythme des marées, la marée montante remplissant le bassin en amont. A marée descendante, les vannes étaient fermées et on attendait la marée basse pour les ouvrir. La masse d’eau était alors déversée avec toute sa puissance pour faire tourner la roue du moulin.

Aujourd’hui, la digue et les vieilles pierres du bâtiement s’intègrent parfaitement dans un environnement naturel authentique.
Quel spectacle pour les yeux! Même si l’hiver s’est installé, les abords du Golfe du Morbihan gardent leurs couleurs chaleureuses. La faune et la flore vivent en harmonie dans la nature préservée du parc régional du Golfe du Morbihan.

Un paradis pour les oiseaux

En effet, en cette saison automnale, les oiseaux viennent s’y abriter pour l’hiver : aigrettes, cygnes, bernaches… Les passionnés peuvent ainsi les observer à loisir.
Considérés comme des paradis pour les oiseaux, les poissons et le papillons, l’étang de Toulvern, de même que le marais de Pen an Toul tout proche sont des zones protégées pour leur intérêt écologique.

Un beau point de vue sur la plage des Sept-îles

En regardant vers la sortie de l’anse de Mériadec, vous pourrez observer le point de vue sur les Sept-îles.

 

Voir les autres articles sur le patrimoine du Golfe du Morbihan

Baden, petite cité du bord de mer

Baden Golfe du MorbihanVisitez Baden, Golfe du Morbihan

La commune de Baden, sur laquelle se trouvent les gîtes les Hauts de Toulvern, est située entre Auray et Vannes.

Baden au bord de la mer

Le vaste territoire de Baden est largement bordé par la mer : le Golfe du Morbihan, la rivière d’Auray, le Rohu et l’étang de Toulvern. Le sentier côtier et le GR34 longent la côte sur 37 kilomètres.
L’embarcadère de Port Blanc, à 3 km des gîtes, vous permet d’embarquer pour les croisière sur le Golfe ou de traverser pour l’Ile aux Moînes.
Si vous possédez un bateau, un semi-rigide ou un voilier, vous pouvez le mettre à l’eau à Port Blanc ou au port de Larmor Baden.

Les Îles du Golfe du Morbihan, Reno, Grand Vezy, Petit Vezy et Sept-îles sont sur le territoire de la commune de Baden. Le sentier côtier qui passe à proximité des Hauts de Toulvern vous emmènera à la plage des Sept-îles au terme d’une jolie balade d’1/2 heure. A marée basse, vous pourrez faire le tour de l’île et profiter de la vue magnifique sur le Golfe. En savoir plus sur les Sept-îles

Les étangs et marais à Baden, Golfe du Morbihan

Les étangs de Toulvern, Pomper, le moulin de Baden et Pont Neuf attirent les ornithologues pour l’observation des oiseaux de mer migrateurs, nicheurs et sédentaire comme la Bernache, le Tardone, le Chevalier, la Sterne… A voir également pour les moulins à marée. En savoir plus sur le moulin à marée de Baden ou Mériadec

Les mégalithes du néolithique

Les dolmens à Toulvern, Le Rohello et Lanester et d’autres vestiges mégalithiques à Le Couëdic et à Toulvern témoignent de la présence humaine à Baden depuis des millénaires. Le Tumulus de Toulvern date de -4000 ans avant JC. Il comprend un dolmen à double couloir appelé Mané-Ven-Guen et des dalles de couverture qui reposent sur des murets en pierres sèches. Ce site remarquable est à seulement quelques minutes des gites, à 1km sur la route de Toulvern.

Le patrimoine breton de Baden

Baden compte de beaux manoirs, vestiges de la richesse de grandes familles nobles jusqu’à la révolution : le Manoir de Lohac (propriété de Henri de Quelen en 1427), le Manoir de Bois-Bas du XVIè siècle et le Manoir de Toulvern (construit pour la princesse Baciocchi, nièce de Napoléon III).

L’église et les chapelles de Baden

Le patrimoine religieux est également très riche avec l’église Saint Pierre, dont le clocher sert d’amer aux navigateurs du Golfe, les chapelles Penmern, Mériadec et Saint-Michel à Locmiquel, ainsi que les croix Lohéac, Penmern, Mané Er Groez, Célino et Quatre chemins.

Messe à l’église le samedi 18h30 et le dimanche 10h30

le musée de Baden

Dans le centre du bourg de Baden, vous pourrez visiter le musée de Joseph Le Brix le plus célèbre des aviateurs du Golfe du Morbihan.
Au centre de Baden : 2 place Weilheim – 02 97 57 27 89
En savoir plus sur le musée de Passion et des Ailes de Baden

L’ostréiculture

La culture ostréicole est importante à Baden, aussi c’est une très bonne occasion de déguster de succulents produits locaux pendant vos vacances à la mer.

Le Bourg de Baden et ses commerces

Le bourg de Baden est actif toute l’année et propose de nombreux commerces :

Supermarché Carrefour Market, boulangerie pâtisserie, boucherie charcuterie traiteur, banque, bar, coiffure, fleuriste, poste, taxis…

En savoir plus sur le site de la mairie de Baden

Les marchés et produits locaux à Baden

  • Dans le centre de Baden : Vendredi de 16h30 à 19h30
  • A Baden, Port Blanc : mercredi de 14h à 20h en juillet et août
  • Poisson sous les halles de Baden le matin du jeudi au samedi en haute saison.

Les producteurs locaux proposent également de la vente directe. Vous trouverez toutes les informations sur les producteurs locaux et les bonnes adresses dans le livret d’accueil présent dans votre hébergement.

Ile de Berder

vue sur le courant de la Jument L’île de Berder se trouve à 10 minutes des gîtes.

On peut choisir de rejoindre l’île de Berder à pieds en prenant le chemin côtier du moulin de Baden jusqu’à Larmor Baden.
Un sentier  côtier permet de faire le tour et de découvrir différentes facettes du golfe du Morbihan. Gavrinis, Er-lannic, la jument, l’île aux Moines. On voit aussi la puissance du courant de la jument, spectaculaire. C’est l’un des courants les plus puissants d’Europe. Mais pour traverser il faut bien choisir son moment on ne peut passer qu’à marée basse  et attention il faut bien lire le panneau à l’entrée et garder en mémoire l’heure à laquelle le passage appelé « gois » ( chaussée submersible) se recouvre à la marée montante.